” Le conseiller de Poutine : L’UE n’a besoin que de la force de travail pas chère de l’Ukraine”

Traduction d’un article de presse

Comme vous êtes sûrement tous au courant suite aux informations actuelles, l’Ukraine est en situation de crise. Le gouvernement Ukrainien souhaite se rapprocher de la Russie alors que le peuple conteste fortement et se révolte car il considère que l’Ukraine a sa place dans l’Union Européenne. Suite à toutes les informations divulguées par les journalistes occidentaux, voilà ce que le gouvernement russe pense de la situation actuelle.

 

 La présentation du journal

Korrespondent est un journal Ukrainien hebdomadaire publié dans les langues russe et ukrainienne lancé en 2002. Son site internet a été lancé en 2000 et publie une partie du contenu du journal en ligne. Korrespondent est l’un des premiers journaux Ukrainien à publier des classements de la population et de la société comme «  les 100 Ukrainiens les plus influençant » ou encore «  le classement des Ukrainiens les plus riches ». Publiant dans les deux langues russe et ukrainienne, le journal a souvent une vision très russe de la politique internationale.

La présentation de l’original

L’article écrit dans ce journal est intitulé «  Le conseiller de Poutine : L’UE n’a besoin de l’Ukraine, uniquement sa force de travail pas chère » et a été publié le 27 avril 2013. L’auteur de l’article est inconnu. Cet article est une retranscription de l’interview du conseiller de Poutine lors d’une émission intitulé « Шустер Live ». Le conseiller de Poutine, Serguei Glaziev prend une position anti-européenne en expliquant ce qu’il pense de la situation actuelle et pourquoi l’Union Européenne défend les intérêts de l’Ukraine.

Traduction de l’article

L’Union Européenne n’a besoin de l’Ukraine, uniquement sa force de travail pas chère, a déclaré le conseiller du président russe Serguei Glaziev durant l’émission intitulé « Shuster Live ».

« Lorsque vous direz à un producteur Ukrainien qu’il n’a pas besoin du marché russe, il va penser que vous ne comprenez pas totalement où vous vous trouvez. Pour la plupart des producteurs de denrées alimentaires Ukrainien, il n’existe pas d’autres marchés que le marché russe. » Pense-t-il.

« Vous vous réjouissiez de la haute technologie. La participation de l’Ukraine dans l’union douanière donne justement une forte augmentation de la part de produits de haute technologie dans les exportations de l’Ukraine. Parce que nous avons une industrie de l’aviation, de la fusée et de l’ingénierie nucléaire en commun. C’est pourquoi, les calculs démontrent que la création de l’union douanière réduira considérablement le coût de passage en frontière. » dit le conseiller.

«  Dans chaque complexe ukrainien spatial ou d’aviation, 50% de la fabrication est complétée par les russes, et c’est pourquoi la frontière douanière fait des efforts dans ce sens. Le retrait de la frontière douanière permettrait ainsi la production de produits compétitifs ensemble, ce que nous faisons dans le domaine de l’aviation, des missiles et des technologies spatiales. Mais la frontière douanière empêche ce partenariat » a ajouté Glaziev.

«  Si vous pensez que l’Union Européenne va développer ici pour vous des hautes technologies, c’est une illusion profonde. L’Union Européenne n’a ni besoin de l’aviation ukrainienne, ni de la son génie nucléaire, ni des technologies aérospatiales. » Affirme-t-il.

«  Qu’est-ce que l’Union Européenne a besoin de l’Ukraine ? Un bon sens élémentaire suggère qu’ à l’exception d’une main d’œuvre bon marché, l’UE n’a rien besoin de l’Ukraine du tout » rajoute le conseiller de Poutine.

Précédemment, le conseiller du président russe, Serguei Glaziev déclarait, que la signature d’accords d’une association de l’Ukraine à l’Union Européenne fermera à Kiev toutes les portes  à l’union douanière.

Commentaires, Critiques et analyses comparatives

Nous voyons dans cet article la vision différente qu’ont les partis qui défendent leurs intérêts pour l’Ukraine. D’une part l’Union Européenne accuse la Russie d’une véritable pression économique sur l’Ukraine alors que le gouvernement russe considère que l’Union Européenne a besoin de la main d’œuvre pas chère de l’Ukraine. Le gouvernement russe considère que l’Ukraine ne serait rien sans l’aide de la Russie et insiste ainsi sur des possibles collaborations entre la Russie et l’Ukraine basées sur de bonnes ententes. Il est intéressant d’opposer la vision des deux parties prenantes de ce conflit Ukrainien.

Cependant, en critique, il faut toujours considérer l’avis de l’Ukraine : de son gouvernement d’une part et du peuple d’autre part, afin d’avoir une prise de recul par rapport à la situation. Il est toujours important d’essayer de se mettre dans la peau d’un Ukrainien afin d’essayer de réagir au mieux face à ce conflit.

 

Annexe : Original de l’article

Советник Путина: Евросоюзу от Украины ничего не нужно, кроме дешевой рабочей силы

Европейскому союзу от Украины ничего не нужно, кроме дешевой рабочей силы, заявил советник президента России Сергей Глазьев в эфире программы Шустер Live.

“Когда вы украинскому производителю скажете, что не нужен тебе российский рынок, он подумает, что вы не совсем понимаете, где вы находитесь. Для большинства украинских производителей продовольствия, кроме российского рынка, больше нет никакого”, – считает он.

 

“Вы радовались за высокие технологии. Участие Украины в Таможенном союзе как раз и дает резкое увеличение доли высокотехнологических продуктов в украинском экспорте. Потому что у нас общая авиационная промышленность, ракетно-космическая, атомное машиностроение. Поэтому расчеты показывают, что создание Таможенного союза резко снижает издержки на пересечение границы”, – сказал советник.

“В каждом украинском изделии ракетно-космического или авиационного комплекса 50% российской комплектации, поэтому таможенная граница очень здорово по этому бьет. Снятие таможенной границы дает возможность производить вместе конкурентоспособную продукцию, что мы и делаем в самолетостроении, в ракетно-космических технологиях. Но таможенная граница этому мешает”, – добавил Глазьев.

“Если вы думаете, что Европейский союз будет за вас развивать здесь высокие технологии, это глубочайшее заблуждение. Не нужны Европейскому союзу ни украинские самолеты, ни атомное машиностроение, ни ракетно-космическая техника”,- считает он.

“Что нужно Европейскому союзу от Украины? Элементарный здравый смысл подсказывает, что ничего, кроме дешевых рабочих рук, ЕС от Украины не нужно… “, – добавил советник Путина.

Ранее советник президента России Сергей Глазьев заявлял, что подписание Украиной Соглашения об ассоциации с Евросоюзом закроет Киеву дверь в Таможенный союз.

 

Sitographie

http://korrespondent.net/business/economics/1553593-sovetnik-putina-evrosoyuzu-ot-ukrainy-nichego-ne-nuzhno-krome-deshevoj-rabochej-sily

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *