Le 13 et 14 février 2014 a u lieu au Mexique la seconde conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires.

 

Vous trouverez en lien une note d’analyse complète réalisée par Jean-Marie Collin pour le Think Tank Belge le GRIP qui revient sur cette conférence.

 

“Cette conférence a mis en avant le concept de « désarmement humanitaire » et place cet argumentaire au centre des débats des instances de désarmement de l’ONU. Ce concept a ouvert une brèche réelle pour accélérer la mise en place d’un monde sans armes nucléaires.

Loin d’être une répétition de la conférence d’Oslo de mars 2013, ce forum a permis aux 146 États et à la société civile présents d’approfondir les réflexions scientifiques, humanitaires et politiques face au désastre d’une catastrophe nucléaire. Entre la volonté d’avancer vite dans un processus de désarmement nucléaire ou une continuité avec le TNP, les postures de chacun des États se dessinent et se révéleront certainement à Vienne, en Autriche, lors d’un troisième round en fin d’année 2014.”

 

Grip-Analyse-Conf Humanitaire

 

A retrouver également sur le site du GRIP:
http://www.grip.org/fr/node/1283

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :