Actualité Défense du 24 Septembre 2015

Zoom sur la Cyberdéfense

Colloque #CyberDefense: “Le combat numérique au coeur des opérations” 

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a ouvert jeudi 24 septembre à l’École militaire le colloque Cyberdéfense, en présence de ses homologues britannique et belge, Michael Fallon et Steven Vandeput, du secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire, Jean-Marc Todeschini, du chef d’état-major des armées, le général d’armée Pierre de Villiers, ainsi que de l’officier général en charge de la cyberdéfense, le vice-amiral Arnaud Coustillière.

Le ministre a rappelé que les attentats de janvier avaient donné lieu à de nouveaux développements de la menace cyber, soulignant son ampleur et le risque de l’exploitation des richesses et innovations du réseau Internet à des fins terroristes. Il a identifié quatre priorités :

  • la garantie de la protection des réseaux et systèmes
  • la montée en puissance de la chaîne opérationnelle, avec notamment la création d’une unité destinée à être un bouclier protecteur au coeurs des forces, pleinement opérationnelle en 2018
  • la profession dans le renseignement cyber, avec la création d’un centre de recherche et d’analyse au sein de la direction du renseignement militaire
  • le développement de la lutte informatique offensive

Le pôle d’excellence cyber de Bruz près Rennes a été mis en place afin de relever ces défis.

La signature des statuts de cette association s’est déroulée à l’hôtel de Brienne en présence de M. Bernard Pouliquen, vice-président du Conseil régional de Bretagne et de l’ingénieur en chef de l’armement Paul-André Pincemin, chef de projet du pôle à la Délégation générale de l’armement (DGA).

Ce Pôle d’excellence, qui a vocation à rayonner au-delà de notre pays, est destiné à faire converger les compétences civiles et militaires, publiques et privées, au profit du ministère de la Défense pour relever les défis dans les trois dimensions indissociables que sont la formation, la recherche et le développement de la filière cyberdéfense. La création de cette structure est, selon le ministre, un jalon qui illustre un peu plus l’ardente nécessité d’accroître et d’accélérer notre effort commun compte tenu de l’évolution exponentielle de la menace.

Le ministre a rappelé la nécessité d’une coopération accrue entre alliés, essentielle pour bâtir les conditions d’une paix numérique.

M. Fallon a souligné pour sa part le renforcement croissant de la relation franco-britannique en matière de cyber- défense : 100 years ago we stood together on the frontline of a Great War… today we stand on the frontline of a virtual war. Après avoir exposé sa vision de la menace, M. Fallon a évoqué les réponses britanniques. Enfin, il a annoncé la tenue d’un Symposium à Londres sur le sujet en 2016.

Axé sur l’intégration du combat numérique dans les opérations, ce colloque qui a rassemblé plus de 700 personnes, de nombreux experts et une trentaine de délégations étrangères a permis de mener des travaux sous la forme de plusieurs ateliers thématiques. Une compétition amicale entre six grandes écoles militaires (françaises, américaines et estonienne) a également eu lieu sous forme d’un challenge mettant en valeur leurs capacités, sur un défi de protection d’un système de gestion informatique d’un ensemble industriel.

Discours de M. Le Drian 

Discours de M. Fallon 

Vente des Bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral à l’Égypte.

En marge du colloque, le ministre de la Défense s’est exprimé à la suite de l’annonce de l’acquisition par l’Égypte de deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral (BPC).

Il a précisé que le prix de vente avait été fixé à 950 millions d’euros, incluant l’adaptation technique des deux bâtiments aux besoins de la marine égyptienne, la formation des équipages et le maintien en condition opérationnelle pendant 4 ans.

Partenaire stratégique de la France, l’Égypte disposera d’une flotte de 7 bâtiments de combat fabriqués en France, à l’horizon 2020 (2 BPC, 1 FREMM, et 4 corvettes Gowind)

Agendas

Agenda de M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense

Déplacement aux Émirats Arabes Unis et au Qatar

Le ministre de la Défense s’est rendu aux Émirats arabes unis le dimanche 20 septembre. Il s’est entretenu avec Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Commandant suprême adjoint des forces armées des EAU.

Il s’est ensuite rendu au Qatar jusqu’au mardi 22 septembre.

Entretiens bilatéraux 

Mercredi 23 septembre, le ministre s’est entretenu avec Peter Hultqvist, ministre de la Défense du Royaume de Suède. Le lendemain, il a rencontré Michael Fallon, ministre de la Défense du Royaume-Uni, Steven Vandeput, ministre de la Défense du Royaume de Belgique ainsi que Tserendash Tsolmon, ministre de la Défense de Mongolie.

Agenda de M. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire

Journée nationale d’hommage

Vendredi 25 septembre, M. Jean-Marc Todeschini préside une cérémonie aux Invalides à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux harkis et aux autres membres des formations supplétives. Elle sera l’occasion d’exprimer la reconnaissance des sacrifices consentis par leur engagement au service de la France lors de la guerre d’Algérie.

Le secrétaire d’État dressera un premier bilan du plan d’action en faveur des harkis, annoncé il y a un an par le Premier ministre. L’objectif était d’accorder une pleine reconnaissance et une meilleure réparation aux anciens supplétifs de l’armée française et à leurs familles.

Centenaire de la Bataille de la Somme 

Les 28 et 29 septembre, M. Todeschini se rendra à Londres pour la préparation du centenaire de la bataille de la Somme.

Il s’entretiendra avec M. John Whittingdale, Secretary of State for Culture, Media and Sport, au sujet de la préparation des commémorations, et avec M. Mark Lancaster, Parliamentary Under Secretary of State for Defence Personnel and Veterans, à propos des politiques menées en faveur des anciens combattants.

Ce déplacement sera aussi l’occasion de présenter aux médias et aux professionnels britanniques du tourisme les dispositifs d’accueil et de communication mis en place à l’occasion du centenaire de la Somme.

Il décorera des anciens combattants britanniques de la 2e guerre mondiale.

Il rencontrera et remerciera l’équipe du XV de France pour son engagement en faveur de la mémoire, à l’occasion de nombreuses opérations autour du bleuet de France.

Une nouvelle convention relative aux commémorations devrait être signée en novembre entre le ministère de la Défense et la Fédération française de rugby.

Actualité des armées

Marine Nationale

Un nouveau système de lutte antipollution 

Le 10 septembre, au large de Brest, le Centre d’expertise pratique de lutte antipollution (CEPPOL) a dirigé les essais de réception d’un nouveau matériel antipollution, le Boomvane.

Il permet une meilleure réactivité dans la mise en œuvre d’un barrage en haute-mer pour confiner et récupérer un polluant, au moyen d’une seule unité au lieu de deux. La base navale de Toulon en sera équipée à son tour dès 2016.

Des entraînements à la mer sont planifiés régulièrement par le CEPPOL en Méditerranée, en Atlantique et en Manche – mer du Nord, afin de perpétuer le savoir- faire des équipes spécialisées de la marine dans ce domaine.

La marine nationale est chargée de la lutte antipollution en mer. Pour faire face à ces responsabilités envi- ronnementales, elle s’est dotée du CEPPOL qui a pour mission d’assurer la préparation à la lutte antipollution et l’expertise sur les stratégies de lutte lors des opérations en mer.

Armée de l’Air

Nouveau Chef d’État-Major de l’Armée de l’Air 

Le lundi 21 septembre, le général d’armée aérienne André Lanata a pris ses fonctions de chef d’état-major de l’armée de l’air, succédant au général d’armée aérienne Denis Mercier.

80 ans du parachutisme militaire

L’armée de l’air célébra le vendredi 25 septembre (Saint Michel, saint patron des parachutistes), les 80 ans du parachutisme militaire français, au sein du Centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air (CPOCAA, base aérienne d’Orange).

Cette commémoration revêt une importance particulière pour l’armée de l’air car c’est un aviateur, le capitaine Geille, qui est le père des parachutistes militaires français. Dans la matinée, se succèderont une séance de sauts sur l’aérodrome d’Avignon Pujaut et une messe au quartier Geille. Une cérémonie militaire sera ensuite présidée par le général de corps aérien Serge Soulet, commandant les forces aériennes. Après une remise de décorations, les trois unités Commandos parachutistes de l’air et le CPOCAA défileront. Enfin, en début d’après-midi, les autorités civiles et militaires inaugureront un musée des commandos de l’air.

Armée de Terre: Présentation des capacités de l’Armée de Terre

Mercredi 23 septembre, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre, a invité les auditeurs de l’Institut national de hautes études de la défense nationale (IHEDN) et les stagiaires de l’École de guerre à une présentation des capacités de l’armée de terre.

Organisée à Sissonne (02), au Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB), cette journée comprenait notamment d’importantes démonstrations sur le thème « continuum des opérations sur le territoire national et les opérations extérieures ». Au programme : dégagement d’obstacles, assistance à la population, réponse de sentinelle face à des incidents, déminage, projection héliportée du GIGN, prise d’une zone urbaine, réaction à une contre-attaque de l’ennemi, rétablissement d’un environnement sécuritaire stable, action coordonnée avec des forces spéciales…

La journée mobilisait près de 700 soldats et 40 matériels majeurs de l’armée de terre, dont notamment le système d’artillerie Caesar, le char Leclerc, l’équipement Félin ou encore les hélicoptères Caïman NH90 et Tigre.

Journées européennes du patrimoine 

À l’occasion des journées européennes du patrimoine, les 19 et 20 septembre, 200 000 personnes ont visité 96 sites militaires et historiques du ministère de la Défense.

En Île-de-France, 52 000 visiteurs se sont rendus au Musée de l’Armée, plus de 5 000 à l’Hôtel de Brienne et près de 4 000 ont visité le musée de l’air et de l’espace au Bourget. 7 000 visiteurs ont découvert la base de Toulon ou encore 6 000 dans le Musée national de la marine à Brest et dans le Château.

Actualité des Opérations

Opération CHAMMAL: Proche et Moyen-Orient

Les aéronefs des forces françaises engagées au Levant dans le cadre de l’opération Chammal poursuivent leurs missions opérationnelles au-dessus des zones contrôlées par le groupe terroriste Daech en Irak et en Syrie.

Au total, 17 missions aériennes ont été effectuées, dont 5 missions de renseignement au-dessus de la Syrie. En Irak, 10 frappes ont été réalisées au cours de la semaine qui ont conduit à la destruction d’une quinzaine d’objectifs dans les régions de Mossoul et de Baiji.

À Bagdad, les militaires français poursuivent les actions de formations et de conseil au profit des forces irakiennes. Le détachement d’instruction opérationnel 13 conduira jusqu’au début du mois d’octobre deux instructions spécifiques : le « Leadership course » et le « Selection Course » réalisés au profit des soldats ira- kiens de l’ICTS (Iraqi Counter-Terrorism Service).

Opération Sangaris: République Centrafriquaine 

Cette semaine a été marquée par la cérémonie de transfert d’autorité entre le général de brigade Pierre Gillet et le colonel Nicolas Guisse, nouveau commandant de la force Sangaris. Cette cérémonie s’est déroulée le 21 septembre sur le camp de M’Poko à Bangui. Le ministre de la Défense centrafricain, Mme Koyara, et l’ambassadeur de France, M. Malinas, ont assisté à la cérémonie aux côtés des représentants de la communauté internationale, notamment la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et la mission militaire européenne (EUMAM).

Le général Pierre Gillet achève une mission de six mois qui a été marquée par la poursuite de la stabilisation de la situation sécuritaire dans l’ensemble de la RCA, ainsi que par l’atteinte de la pleine capacité opérationnelle de la MINUSCA, fin avril 2015. Sous son commandement, le mandat IV de l’opération Sangaris a atteint les objectifs du plan de campagne stratégique.

En décembre 2015, la France était intervenue en urgence en Centrafrique pour rétablir un minimum de sécurité et permettre le déploiement de la communauté internationale.

Désormais, alors que le processus devant mener aux élections est engagé, l’achèvement de la montée en puissance de la MINUSCA a permis à la force Sangaris de se réarticuler progressivement pour atteindre un format de force de réaction rapide – en appui des « Casques bleus ».

Opération Barkhane: bande Sahélo-Saharienne

La semaine a été marquée par la fin de l’opération Kounama 6 qui s’est déroulée du 14 au 22 septembre, dans la région de la passe de Salvador au nord du Niger.

Cette mission, réalisée en coordination avec les forces armées nigériennes, a permis la découverte de plots logistiques. Elle s’inscrit dans la logique d’attrition des flux logistiques des groupes armés terroristes destinée à empêcher leur liberté de manœuvre.

Par ailleurs, des opérations de relèves se poursuivent. Le 20 septembre, le lieutenant-colonel Franco a succédé au colonel Depré à la tête du bataillon logistique (BATLOG). La cérémonie de transfert d’autorité s’est déroulée sur la plateforme opérationnelle désert (Pfod) de Gao.

Le bataillon Maréchal Franchet d’Esperey succède ainsi au bataillon Charente.

Au terme de son mandat, de mai et septembre 2015, le BATLOG Charente, dont la mission était d’assurer le soutien des différents éléments de l’opération Barkhane a réalisé un bilan impressionnant: 475 410 kilomètres parcourus, soit 10 fois le tour du monde ; transport de 2343 tonnes de fret et 1456 m3 de carburant ; préparation de 200 000 repas ; déchargement ou chargement de 544 avions pour un total de 1 436 tonnes de fret traitées.

One thought on “Actualité Défense du 24 Septembre 2015

  1. Ping : poe orbs buy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *