Actualité Défense du 04 Juin 2015

 

Territoire national

Rapport au Parlement 2015 sur les exportations d’armement

Le Rapport au Parlement (RAP) 2015 sur les exportations d’armement a été adressé le 1er juin aux députés et sénateurs, conformément à la loi. Ce document, diffusé mardi 2 juin, prolonge la démarche de transparence engagée en 2012 par le Gouvernement : le RAP facilite la compréhension des exportations françaises d’armement en mettant à disposition des parlementaires et du grand public les éléments concrets qui concernent le domaine de la défense.

Les exportations françaises ont marqué en 2014 une progression de près de 18 % des prises de commandes par rapport à 2013, représentant 8,2 milliards d’euros.

Ces résultats positifs contribuent à la préservation de la base industrielle et technologique de défense. Les exportations d’armement concernent directement 20 % des emplois de l’industrie de défense, soit 37 000 emplois environ, et 669 entreprises françaises, dont plus de la moitié sont des PME.

Lien vers le RAP

 

Projet de loi relatif au renseignement

 

 

 

Le 5 mai, le projet de loi relatif au renseignement avait été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, avec 483 voix en faveur. Ce projet de loi, ainsi que la proposition de loi organique relative à la nomination du président de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR), sont examinés en séance publique au Sénat depuis le 2 juin.

Projet de loi relatif à l’actualisation de la loi de programmation militaire

 

 

M. Le Drian était présent jeudi 4 juin à l’Assemblée nationale à la séance d’examen du projet de loi de réactualisation de la loi de programmation militaire. Celui-ci sera soumis au vote solennel des parlementaires mardi 9 juin.

Entretien avec Michael Fallon

 

 

Mercredi 3 juin, le ministre a reçu à l’hôtel de Brienne son homologue britannique Michael Fallon afin de poursuivre leurs échanges sur la relation franco-britannique de défense. Les deux ministres travaillent activement à la montée en puissance de la force expéditionnaire conjointe franco-britannique, la CJEF (Combined Joint Expeditionary Force), de manière à obtenir sa pleine capacité opérationnelle en 2016.
Plusieurs projets capacitaires conjoints d’importance sont en cours, notamment le projet de futur drone de combat FCAS (Future Combat Air System), dont le lancement industriel a eu lieu en novembre 2014.

École polytechnique : Cérémonie au drapeau

 

 

Jean-Yves Le Drian se rendra samedi 6 juin à Palaiseau à l’École polytechnique pour présider la cérémonie au drapeau de l’école.
En décembre 2014, le premier ministre avait mandaté M. Bernard Attali pour mettre en perspective la stratégie de l’École établie en 2013 et définir les évolutions nécessaires pour conserver sa place de pôle d’excellence au sein de la compétition internationale de l’enseignement supérieur. Le ministre doit réceptionner ce rapport et évoquera lors de cette cérémonie les évolutions souhaitables pour inscrire durablement l’École polytechnique parmi les plus prestigieux centres de recherche et d’enseignement scientifique du monde.

 

Nomination CEMAA – général Lanata

 

 

Au Conseil des ministres du 3 juin, le général de corps aérien du corps des officiers de l’air André Lanata est nommé chef état-major de l’armée de l’air, et élevé aux rangs et appellation de général d’armée aérienne, à compter du 21 septembre 2015.

 

DGA – Colloque « équiper les forces »

 

 

Un colloque entre l’École de guerre (EDG) et les représentants de l’industrie de défense a lieu à l’École militaire vendredi 5 juin.
Organisé par les stagiaires de la 22e promotion de l’EDG, ce colloque a pour thème « Équiper les forces » et sera ouvert par l’Ingénieur générale de l’armement Monique Legrand-Larroche, directrice des opérations de la DGA.

Rencontres IHEDN : « Penser la défense »

 

 

Le samedi 6 juin se dérouleront à l’École militaire les Rencontres de l’Institut pour les hautes études de la défense nationale (IHEDN) sur le thème « Penser la Défense ».

Spécialistes de la défense, universitaires et représentants de la société civile interviendront sur des thématiques « citoyennes », abordées sous un angle original. L’objectif de ces rencontres est de toucher un public diversifié, ciblé sur les nouvelles générations.

 

RMBS à Bourges

 

 

Le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, a présenté la 4e édition des Rencontres militaires blessures et sport (RMBS) qui se tient du 1er au 26 juin à Aubigny-sur-Nère et à Bourges.
Lancées en 2012, les RMBS s’inscrivent pleinement dans la prise en charge thérapeutique globale du militaire blessé. Elles constituent, selon le général Charpentier, la première phase de sortie d’un blessé après la prise en charge thérapeutique.
Des activités culturelles et artistiques sont mises en place cette année pour permettre des progrès dans l’acceptation, la réappropriation de la blessure par le soldat, et la reprise de confiance en soi.

JDEF juin 2015: Furtivité, le camouflage haute technologie 

 

 

Le JDEF présente ce mois-ci les systèmes innovants en matière de camouflage de haute technologie et rencontre les spécialistes de la dissimulation.
Il présente le camouflage moderne utilisé dans les opérations militaires pour détecter et tromper l’adversaire : systèmes de vision nocturne, par infra-rouges ou de détection radar, etc.

 

Marine nationale : premier tir de MdCN

 

 

Le tir de missile de croisière naval, réalisé avec succès le 19 mai 2015, depuis la Frégate multi-missions (FREMM) Aquitaine, représente pour la marine un jalon essentiel dans la bascule stratégique permise par le triptyque FREMM / Caïman marine / MdCN.
Cette arme stratégique dotée d’une capacité de tir vers la terre dans la profondeur depuis une plateforme navale, offre une autonomie nouvelle et unique en Europe.

Outre les 8 FREMM, le MdCN équipera les 6 Sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la classe Barracuda, dont le premier entrera en service fin 2017. Le 12 mai, l’Aquitaine avait également tiré avec succès un missile mer-mer MM40, validant l’intégration de ce système à bord des FREMM. L’ensemble de ces étapes participent à la modernisation des capacités de combat de la Marine, et aboutiront à l’admission au service actif de l’Aquitaine à la fin de cette année.

 

 

Amérique du nord

 

 

Déplacement à Washington

 

Le chef d’état-major des armées s’est déplacé le 3 juin à Washington, où il s’est entretenu avec les autorités militaires et politiques américaines.
Il s’est ensuite rendu à Norfolk le 4 juin pour rencontrer le général d’armée aérienne Paloméros, commandant suprême allié transformation, en vue d’aborder les problématiques liées à la transformation de l’OTAN.
Il se rendra ensuite à New-York, où il rencontrera le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki Moon, pour évoquer avec lui le rôle des opérations de maintien de la paix dans les conflits actuels.

 

 

Moyen-Orient

3

 

 

La force Chammal poursuit ses missions de renseignement et de reconnaissance armées, en étroite collaboration avec les autres pays de la coalition. L’activité aérienne hebdomadaire s’est traduite par 23 sorties aériennes et 3 frappes contre des objectifs au sol. Au cours de ces sorties, 4 objectifs ont été neutralisés dans les secteurs de Sinjar et Tal Afar.
A Bagdad, les militaires français dédiés au volet formation de Chammal poursuivent leur mission au profit des forces irakiennes de l’ICTS et de la 6e division irakienne, dans la région de Bagdad. Les cadres du détachement d’instruction opérationnelle concentrent actuellement les formations qu’ils dispensent sur les techniques commandos et les missions en état-major.

 

Afrique

 

La force Sangaris poursuit son désengagement progressif, qui devrait l’amener à un format de 900 militaires d’ici à la fin du mois de juin.

Le dispositif français se resserre ainsi peu à peu autour de la capitale, tout en conservant une posture de « force de réaction » mobile, au profit des forces de l’ONU. Les emprises militaires française à Bria et N’Délé ont ainsi été transférée à la MINUSCA les 22 et 28 mai. Trois hélicoptères Puma ont été désengagés du théâtre fin mai. Les 800 militaires qui seront désengagés du théâtre dans les semaines à venir passeront par un sas de décompression en Crète. Cette nouvelle structure remplace celle de Dakar qui avait accueilli les précédents mandats de retour de RCA.

Parallement, la force Sangaris reste active en appui de la MINUSCA. Elle a ainsi appuyé le bataillon pakistanais de l’ONU dans le couloir central du pays, au Nord-Est de Dékoa, dans une zone de tensions liées à la transhumance. Dans le même temps, les militaires français ont appuyé un bataillon burundais de la MINUSCA dans des opérations de contrôle d’axe routier au Nord de Bangui, entre Damara et Sibut.

Guyane : Opération Harpie

 

 

Le 17 mai, les Forces armées de Guyane (FAG) ont achevé une mission d’un mois et demi contre les flux logistiques liés à l’orpaillage illégal, en coopération avec les forces brésiliennes et différents services de l’État.
L’opération Harpie, vise depuis 2008 à lutter contre les activités d’orpaillage illégal qui menacent ce département français sur les plans sécuritaire, sanitaire et environnemental.
En 2014, 1 000 patrouilles et plus de 5 missions par jour ont été effectuées par les militaires français, dont 40% sur le territoire du parc amazonien guyanais. Ces actions ont porté leurs fruits. Le nombre de sites d’orpaillage a diminué de 30 % au second semestre de 2014. De plus, le flux logistique a été gelé à 70 %. Enfin, six opérateurs miniers légaux ont déjà été installés en l’espace d’un an sur trois zones sensibles, sur lesquelles l’activité illégale a chuté de 50 %.
Cette stratégie d’installation d’activité légale permet une présence continue sur zone et constitue donc un levier complémentaire essentiel aux opérations successives des FAG.

Bande sahélo-saharienne : Barkhane

 

 

 

La présence continue des militaires français sur le terrain a permis ces dernières semaines de conduire une combinaison d’actions planifiées et d’opportunité, en appui des forces partenaires ou de façon autonome. Parallèlement, les relèves des militaires de la force Barkhane se sont achevées le 3 juin.
Le chef d’état-major des armées, le général d’armée de Villiers, a participé le 27 mai 2015 à la réunion du G5 Sahel à N’Djamena, sur invitation de ses homologues burkinabé, malien, mauritanien, nigérien et tchadien, un peu plus d’un an après le premier G5 Sahel. Le CEMA s’est ensuite rendu au camp Kossei pour s’entretenir avec la force Barkhane sur son évaluation de la situation régionale.

 Tunisie

 

 

 Mardi 9 juin, le ministre se rendra en Tunisie, dans le cadre du dialogue 5+5, afin d’assister à une réunion exceptionnelle faisant suite à l’attaque du musée du Bardo le 18 mars 2015. La France renouvellera son appui à la Tunisie sur les questions de sécurité.

Agenda de M. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire

 

 

Rencontres territoriales de la jeunesse

Le secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire a participé le 1er juin avec M. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, aux rencontres territoriales de la jeunesse à Saint-Max en Meurthe-et-Moselle.

 

Europe

 

Exposition « Normandie-Niemen »

2

 

M. Todeschini participait jeudi 4 juin à l’inauguration de l’exposition permanente « Normandie-Niemen » au musée de l’Air et de l’Espace, consacrée à l’histoire exceptionnelle de ce régiment de chasse appartenant aux forces aériennes françaises libres, engagé contre le nazisme sur le front de l’Est au cours de la seconde guerre mondiale.
Ce nouvel espace retrace plus de deux années de présence des aviateurs français sur le sol soviétique. Un dernier exemplaire d’un Yak 3, avion utilisé sur le front soviétique et ayant atterri au Bourget le 20 juin 1945 lors du retour en France du régiment, y occupera une place centrale.

Commémorations du Débarquement de Normandie

 

 

Le secrétaire d’État assistera samedi 6 juin aux commémorations du Débarquement de Normandie à Arro-manches, au cimetière canadien de Bény-Réviers en présence de son homologue canadien. Il se rendra à Courseulles-sur-Mer pour deux cérémonies au monument du Général de Gaulle, puis au monument des Royal Winnipeg Rifles, en présence de nombreux ambassadeurs et représentants étrangers.

 

 Roumanie

 

 

 Jean-Marc Todeschini accueillera les 8 et 9 juin Ottilia Sava, secrétaire d’État roumaine auprès du ministre de la Défense, pour les Relations avec le Parlement, l’Information publique et l’Amélioration de la qualité de vie du personnel. Ils aborderont notamment la coopération franco-roumaine et la mémoire partagée entre les deux pays.
Le 8 juin la ministre roumaine visitera le service de santé des armées à l’Hôpital interarmées (HIA) de Percy, où elle bénéficiera d’une présentation de la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT). Le lendemain, les secrétaires d’État se rendront à la Nécropole nationale de Dieuze, en Moselle, pour assister à une cérémonie devant le carré militaire roumain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *